Pascal Derouet - dirigeant de Derouet Formation et créateur de l’application Drivizy




Pascal Derouet a créé sa première auto-école, L’auto-école du Lys, en 1991 après une quinzaine d’années passées en tant que technicien chez Michelin. C’est grâce à un travail dans le social en tant qu’animateur de réunions pour le personnel qu’il a pu faire une formation pour se reconvertir.

Petit à petit, d’autres auto-écoles ont été créées. Pascal a également créé un centre de formation pour les futurs enseignants de la conduite.

En 2005, le centre de formation et les auto-écoles ont fusionné, et l’ensemble est devenu Derouet Formation. L’entreprise comprend aujourd’hui 6 auto-écoles dans la région des Pays de la Loire.



Dans son réseau, Pascal et ses enseignants de la conduite dispensent l’apprentissage de la conduite en voiture, en deux-roues et en remorque. Ils disposent également d’un centre de formation pour former de futures personnes à devenir instructeurs de conduite.



Il y a quelque temps, Pascal a eu l’idée de créer une aide à l’apprentissage de la conduite sur CD audio sous forme de parcours commentés pédagogiquement. Ils étaient enregistrés dans la voiture et faits au fur et à mesure. “Il fallait mettre pause lorsqu’on était au feu rouge pour ne pas rater la suite”, détaille la fille de Pascal, Maïté.



Ces parcours ont ensuite été rassemblés sous une application, Drivizy, par un développeur. Elle facilite l’apprentissage de la conduite des candidats en conduite supervisée ou accompagnée grâce à de réels parcours de conduite en ville. Aujourd’hui, Pascal Derouet souhaiterait ouvrir un réseau d’auto-école Drivizy (conduite supervisée et accompagnée) dans toutes les villes.


Pour faire connaître son application, il aimerait conclure des partenariats commerciaux pour l’application Drivizy avec d’autres écoles de conduite. Il réalise donc régulièrement de la prospection commerciale.



La conduite accompagnée ou supervisée prend peu à peu de l’ampleur face à la conduite traditionnelle. Elle est destinée à devenir la formation la plus suivie.



Chaque formation débute par la conduite en simulateur, complément d’apprentissage préconisé par le gouvernement. Cette machine permet de réduire considérablement le stress de l’élève en début d’apprentissage et de se concentrer plus facilement sur la technique (embrayer ou débrayer, passer puis changer de vitesse, etc.).



Au fil des années, Pascal Derouet a pu obtenir trois simulateurs.



“Un simulateur est très efficace si on y met de la pédagogie. L’élève ne doit pas être laissé livré à lui-même. Dès qu’un élève maîtrise moins bien un aspect de la conduite, nous le remettons sur le simulateur gratuitement pour qu’il se perfectionne.”



L’élève doit faire ses vingt heures de conduite obligatoires, correspondant à la formation initiale, parmi lesquelles un passage sur le simulateur.



À l’issue de cette formation, on réalise un rendez-vous préalable avec l’élève, le formateur et les parents pour préparer la suite de la formation en conduite accompagnée ou supervisée.



L’élève est ensuite prêt pour conduire sur les parcours créés sur l’application Drivizy. Pascal et son équipe créent régulièrement des parcours variés. Il pourrait également étendre ces parcours à d’autres villes à l’avenir.



Son application propose plusieurs trajets Drivizy à Saumur, à Longué, à Angers, à Cholet… Pour se développer encore, il devra trouver davantage de partenariats.



“En règle générale, nous exploitons les trajets et attendons les retours des utilisateurs pour soumettre des modifications au développeur.”



Récemment, Pascal a également ajouté une nouvelle fonctionnalité à l’application. Désormais, les utilisateurs peuvent voir tout le trajet parcouru. À partir du back-office, les enseignants peuvent voir si les élèves réalisent leur parcours sérieusement et du début à la fin et donc suivre leur progression. De nouvelles fonctionnalités sont régulièrement ajoutées.



L’avenir est prometteur pour l’application Drivizy. Jusqu’à présent, les auto-écoles réservaient les places d’examen pour les élèves, mais il existe de plus en plus de départements où l’élève peut le faire lui-même quand il le souhaite. L’application permet donc aux élèves en apprentissage autonome (supervisée ou accompagnée) de se préparer seuls à l’examen en attendant leur date d’examen.



Drivizy est aussi la solution idéale pour des candidats ayant raté une ou plusieurs fois l’examen et souhaitant le préparer au mieux sans reprendre des heures de conduite.



“D’ici fin 2022, tous les élèves pourront choisir eux-mêmes leur dates d’examen pour le permis.”



L’application Drivizy comprend environ 30 heures de parcours. Lorsqu’un élève commence la conduite, il a 20 heures obligatoires à faire, avec la plupart du temps des heures hors forfait supplémentaires. Utiliser Drivizy permet de se préparer en toute autonomie sans payer d’heures hors forfait.



Sur l'ensemble, depuis la mise en place de l'application, 1459 parcours ont été réalisés par les candidats, soit 972 heures de conduite en auto-école d'économisées. Une économie par permis de 201.42 €



Avant Drivizy, les heures hors forfait représentaient environ 60% des heures de conduite. Aujourd’hui, tout le monde est obligé d’utiliser Drivizy dans nos auto-écoles”, détaille le dirigeant.



“En moyenne en France, c’est 38 à 40 heures à réaliser pour le permis. Chez Derouet Formation, on est à 30. Grâce à Drivizy c’est 20% de leçon de conduite en moins.”



Si vous souhaitez mettre l’application Drivizy en place dans vos auto-écoles, n’hésitez pas à nous contacter et nous pourrons discuter de votre projet ensemble.



Téléchargez dès maintenant DRIVIZY, votre instructeur embarqué.




0 commentaire